Eikona

GN de Garde
Nous sommes le 16 Aoû 2018, 20:03

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: GN La Grande Chasse - Conte traditionnel
Posté: 28 Mai 2016, 12:54 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Avr 2013, 08:35
Messages: 30
Localisation: Naoned
Les ratons laveurs

C'était au temps des Premiers. En ce temps, les ratons laveurs n'étaient pas ceux que vous connaissez actuellement, non... ils étaient entièrement noirs et bien plus malicieux ! L'un d'entre eux vivait près d'un lac.

Il vit un jour deux maîtres chasseurs, nommés Amarok et Talan, installer un campement temporaire. Il les observa quelques heures, et décida de jouer un tour aux deux hommes. Il avait remarqué qu'il avait tendu une corde entre leur yourte et le lac.

Une nuit, il déplaça la corde de façon à faire arriver les chasseurs dans un buisson d'orties. Cette nuit là, Talan eu soif et se leva pour boire. Il tomba bien évidemment dans le buisson d'orties, et rentra furieux.
Pendant qu'il accusait Amarok de la farce, le raton laveur en profita pour remettre la corde à sa place. Juste à ce moment, Amarok voulu prouver à Talan qu'il n'avait rien fait, et suivi la corde. Il arriva au lac, prouvant à Talan qu'il avait tort. Le raton laveur, lui, riait bien dans le noir de la nuit.

La nuit suivante, l'histoire se répète. Les deux hommes se disputent de nouveau et le raton laveur est ravi de son subterfuge.

La troisième nuit, les hommes décident de ne pas se disputer et de trouver la source de ces embarras. Amarok sorti en premier, pendant que Talan alla discrètement au lac. Amarok tomba dans le buisson d'orties et rentra assez confus à la tente. Soudain, Talan vit le raton laveur remettre la corde dans l'eau en ricanant. Vif comme l'éclair, il réussi à attraper l'animal.

Quand Talan rentra avec la bête, Amarok s'excusa de s'être emporté contre lui. Ils décidèrent communément de punir le raton laveur. Pour cela, Amarok pris de la suie, et entoura les yeux et la queue du farceur. Depuis ce jour, les ratons laveurs ont les yeux cerclés de blancs et la queue rayée, car même les larmes de honte de celui là n'ont pas pu effacer la suie punitive.

_________________
N'hésitez pas à lire la charte.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: GN La Grande Chasse - Conte traditionnel
Posté: 04 Juin 2016, 14:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Avr 2013, 08:35
Messages: 30
Localisation: Naoned
L'esprit bison

Alors que l'Homme venait d'arriver sur Celui-sur-lequel-on-marche, l'Ancien d'une tribu sentait que l'heure de la Grande Chasse arrivait. Il se rappelait avec nostalgie de sa jeunesse, où il était fort et aimait chasser le bison.

Avant de s'éteindre, l'Ancien voulait ressentir à nouveau les frissons de ces chasses et voir pour la dernière fois l'animal qu'il avait tant traqué.

Après avoir accompli face au reste de la tribu le rite de la Grande Chasse, l'Ancien parti vers les steppes et les troupeaux de bisons. L'Ancien était correctement habillé, mais loin de l'âtre de sa tribu, le froid commença à le mordre doucement. N'en prenant pas compte, il continua d'avancer dans les steppes, espérant voir les bisons.

Au bout de quelques heures, la morsure du froid se fit plus violente, plus oppressante. Les articulations de l'Ancien le faisaient particulièrement souffrir, et lui donnaient l'impression de se déchirer au moindre mouvement. Il se laissa tomber à terre, déçu de ne pas avoir vu les animaux qu'il aimait tant. Une profonde tristesse l'envahit.

C'est alors que l'Esprit Bison ressentit l'émotion de l'Ancien. Il s'approcha près de lui et déposa sa tête sur la barbe blanche de l'Ancien, en lui insufflant un nouveau nom. Le vieillard senti la chaleur monter dans tout son être, faisant disparaître la douleur. Il ferma les yeux, pleurant de joie, pour ne plus jamais les rouvrir.

C'est en l'honneur de l'amour de cet Ancien pour les bisons qu'ils ont tous maintenant une tâche blanche sous leur mâchoire.

_________________
N'hésitez pas à lire la charte.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: GN La Grande Chasse - Conte traditionnel
Posté: 18 Juin 2016, 14:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Avr 2013, 08:35
Messages: 30
Localisation: Naoned
L'aigle et la grive

Un jour, les oiseaux se réunirent afin de désigner celui d'entre eux qui volait le plus haut. Le concours commença. Certains s'élevèrent très vite mais furent aussi vite épuisés par leur effort et dépassés par d'autres plus puissants qu'eux. Puis vint l'aigle, et il les surpassa tous. Il allait fièrement proclamer partout sa victoire lorsque, quittant le dos du rapace, le minuscule oiseau qui s'y était jusque-là caché, une grive, prit à son tour son essor, sans que nul n'ait deviné le subterfuge et parvint sans peine beaucoup plus haut !
Quand l'assemblée tint son conseil pour rendre sa sentence, elle s'accorda pour attribuer la victoire à l'aigle.
En effet, il était, d'entre tous, celui qui s'était le plus rapproché du soleil et le seul, de surcroît, à avoir réussi cet exploit en portant sur son dos la grive.
Nul, à compter de ce jour, ne douta que l'aigle était à la fois le plus courageux et le plus fort des oiseaux.
C'est pourquoi ses plumes sont le signe le plus respectable qu'un brave valeureux puisse s'enorgueillir de porter.

_________________
N'hésitez pas à lire la charte.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: GN La Grande Chasse - Conte traditionnel
Posté: 13 Juil 2016, 18:49 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Avr 2013, 08:35
Messages: 30
Localisation: Naoned
Loups et bisons

La Femme demanda aux esprits présent sur Celui-sur-lequel-on-marche de peupler Celui-sur-lequel-on-marche. Les esprits lui demandèrent de creuser un trou au nombril du monde. La Femme creusa le trou et en sorti, un à un, tous les animaux peuplant Celui-sur-lequel-on-marche. Le bison fut le dernier. Les esprits lui dirent en songe que le bison était son cadeau, le plus beau cadeau qu’il puisse faire, car il nourrirait son peuple. Le bison se multiplia et les enfants de la Femme purent le chasser, manger sa chair, se vêtir et confectionner des tentes avec sa peau.
Cependant les enfants de la Femme choisissaient toujours les bisons gros et gras. Et un jour, il ne resta plus que les faibles et malades. La Femme se plaignit aux esprits. Ces derniers lui demandèrent de retourner au trou du nombril du monde. Elle y sortit le loup. Le loup est allé mangé les animaux faibles et malades. C’est de là que vient la parole : le bison nourrit le loup, mais le loup maintient le bison en bonne santé.

_________________
N'hésitez pas à lire la charte.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: GN La Grande Chasse - Conte traditionnel
Posté: 19 Juil 2016, 19:13 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Avr 2013, 08:35
Messages: 30
Localisation: Naoned
L'origine du jour et de la nuit

C'est à l'époque où les mots magiques existaient. Un mot dit au hasard d'une conversation pouvait subitement acquérir un pouvoir magique, sans que personne ne puisse expliquer comment.
Un jour, une conversation s'engagea entre un renard et un bison. Le renard répétait sans cesse le mot « Obscurité! » car il aimait celle-ci puisqu'elle lui permettait de se nourrir dans les camps des Premiers. Le bison, pour sa part, répétait le mot « Jour! », car celui-ci l'aiderait à se trouver un endroit où se nourrir.
Soudainement, la lumière fut et l'obscurité fit place au jour : le mot dit par le bison était plus puissant que celui prononcé par le renard. Depuis ce jour, la nuit et le jour alternent sur Terre, le renard et le bison y trouvant son compte à tour de rôle.

_________________
N'hésitez pas à lire la charte.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: GN La Grande Chasse - Conte traditionnel
Posté: 22 Juil 2016, 19:14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Avr 2013, 08:35
Messages: 30
Localisation: Naoned
L'origine de la flûte :

Un brave, qui chassait pour nourrir sa famille, pistait un renne fort rusé. L'animal l'entraîna au plus profond de la forêt. Le jeune homme perdit son chemin et chercha un endroit où dormir. Il entendit alors un son étrange et mélancolique, un son inconnu. C'était magnifique et très triste.
Le lendemain matin au réveil, le jeune homme entendit un Pic-vert. Ce dernier faisais des trous sur un tronc d'arbre, du bout du bec, qu'il a fort pointu, c'est bien connu. L'oiseau fit un signe au jeune homme et s'envola vers un autre arbre. Le jeune homme le suivit jusqu'à une forêt de cèdres rouges. Le Pivert se posa sur une longue branche et y creusa des trous. Le soir venu, quand le vent se mit à souffler, le son mélancolique entendu la veille s'éleva à nouveau et se répandit à travers la plaine. Le Pivert s'envola.
Le brave prit la branche d'arbre et l'emporta jusqu'au camp. Il n'avait pas trouvé de nourriture mais rapportait sa découverte à sa tribu. Il souffla dedans, la secoua, essaya de reproduire le son entendu dans la forêt... en vain. Alors il demanda l'aide du chaman, le sage du village. Celui-ci lui dit d'aller sur la colline surplombant le village et de méditer.
Le jeune homme grimpa sur la colline, s'assit et se mit à méditer. Le troisième jour, il eut une vision.
Les esprits le visitèrent, il vit le Pivert transformé en brave qui lui montra comment s'y prendre, comment casser la branche de l'arbre, faire les trous et tailler la "flûte". Le brave sut donc enfin fabriquer la flûte.

_________________
N'hésitez pas à lire la charte.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron